The Program

Training & Resources in Early Education (Formation et ressources pour l’éducation des jeunes enfants, TREE) est une organisation à but non lucratif qui offre des formations et des ressources aux prestataires de services de développement du jeune enfant (DJE), l’attention étant portée sur l’appui aux familles et aux enfants de la naissance à quatre ans dans les provinces marginalisées et mal desservies du KwaZulu-Natal (KZN) et du Cap Oriental en Afrique du Sud. TREE a des antécédents de longue date en matière de formation de praticiens de la petite enfance issus de milieux familiaux, de communautés et de contextes d’apprentissages fondamentaux défavorisés. En particulier, TREE a élaboré des approches concrètes et accessibles pour appliquer l’apprentissage ludique en classe ainsi que dans des contextes hors des centres de la petite enfance en Afrique du Sud.

Le programme est composé comme suit :

  • Proposer une formation directe aux praticiens de la petite enfance leur permettant d’offrir des services de nutrition, de santé et d’hygiène et de gérer de courtes séances structurées qui ont recours aux approches d’apprentissage par le jeu pour des enfants âgés de quatre à cinq ans.
  • La formation d’animateurs communautaires pour intervenir lors de visites à domicile par le biais d’ateliers et de formations en groupes sur les activités d’éveil, le développement infantile, les informations concernant l’accès aux subventions et aux principaux services sociaux, à la nutrition et à l’hygiène pour les familles et les enfants de la naissance à deux ans.
  • Proposer des ludothèques communautaires qui offrent aux enfants, familles, professionnels et animateurs communautaires de milieux défavorisés l’occasion d’emprunter des jouets éducatifs tout en faisant office de site de ressources communautaires où sont faites des démonstrations de méthodes de culture d’un jardin potager, de collecte des eaux et d’assainissement. Les ludothèques communautaires servent aussi d’espaces où les responsables des ludothèques peuvent organiser des séances de jeux pour les enfants et assurer la prestation de services publics.
  • Apporter un appui continu et des possibilités d’apprentissage entre pairs aux praticiens et aux animateurs communautaires aux fins d’améliorer la qualité de leurs pratiques, de couvrir des sujets comme des activités pratiques en classe, les techniques adéquates de sanctions et de félicitations ainsi que l’apprentissage ludique.
Défis
  • Comme de nombreux praticiens manquent de formation théorique et risquent de ne pas se sentir totalement à l’aise pour apprendre en langue anglaise, ils peuvent éprouver des difficultés à comprendre les nombreux matériels de formation, puis à s’en servir ultérieurement dans leurs programmes.
  • Tandis que les formateurs de TREE expliquent aux prestataires comment utiliser les ressources dont ils disposent pour aider les enfants et leur apprentissage, ils sont concrètement confrontés aux contraintes de leur environnement. Un exemple de cette tension est que le jeu et les activités adaptées au développement nécessitent souvent suffisamment d’espace physique pour que les enfants puissent « s’étaler », ce qui est rarement le cas.
  • Bien que TREE a diffusé avec succès des connaissances aux praticiens sur l’intégration de l’apprentissage ludique dans la pratique, l’organisation rencontre des obstacles en raison des attitudes qui prévalent au sujet de la valeur de l’apprentissage par le jeu.
Facteurs de réussite
  • TREE mobilise une vaste gamme de praticiens, en les ciblant selon leur niveau d’aptitude et en les appuyant pour encourager des programmes de DJE qui comptent des approches d’apprentissage ludique. Par exemple, TREE propose des cours de mise à niveau aux praticiens qui manquent de formation théorique préalablement à leur intégration dans des programmes de formation agréés.
  • TREE offre des conseils pratiques pour aider les praticiens à utiliser les méthodes d’apprentissage ludique. Par exemple, les formateurs de l’organisation encouragent les praticiens à organiser leurs salles de classe en fonction de thèmes différents pour encourager différents types de jeu. Les praticiens reçoivent d’autres types de cours pratiques notamment pour fabriquer leurs propres jouets à partir de ressources disponibles localement et élaborer des plans de cours.
  • Les ludothèques soutenues par TREE augmentent les occasions de jeu dans les communautés en permettant aux praticiens, aux aidants et aux membres de la communauté d’emprunter des jouets éducatifs pour favoriser les activités ludiques dans divers contextes.